Jet ski, jet à bras, motomarine, scooter des mers : connaitre leur différence

Les spéculations concernant le jet ski et ses dérivés ont circulé dans le secteur depuis des années. C’est pour apporter plus d’éclaircissements sur ces points que nous avons établis ces quelques lignes. Nous y évoquerons le jet ski, le jet à bras ainsi que la motomarine et le scooter des mers.

Le jet ski en général

Contrairement aux idées dont bons nombres de personnes se fassent, le jet ski est loin d’être un terme générique. Effectivement, ces mots évoquent le nom d’une marque déposée par le constructeur Kawasaki. Grâce à la popularité de l’engin auprès des amateurs et des professionnels du sport maritime, l’expression a fini par s’imposer comme étant le nom de l’appareil en particulier.

Le jet à bras

Le jet à bras ressemble comme deux gouttes d’eau au « jet ski » à la seule différence que celui-ci se conduit dans une position debout. Effectivement, le jet à bras ne dispose pas de selle comme les autres types véhicules rapides marins. La conduite de la machine nécessite alors un bon équilibre de votre part si vous voulez profiter pleinement de sa performance.

Que dire de scooter des mers

Par simple définition, le scooter des mers est connu comme étant un véhicule moteur doté d’un hydrojet qui le propulse à grande vitesse. D’un autre côté, le nom officiel de ce type de véhicule est autre que le VNM (Véhicule Nautique à Moteur). Généralement le scooter des mers peut être évoqué par tout le monde contrairement au jet ski qui est en particulier une marque déposée.

Et la motomarine dans tout cela ?

Tout comme le scooter des mers, la motomarine évoque un terme générique. Ce qui fait qu’elle peut être utilisée pour désigner ce type de machine marine. Toutefois, il faut reconnaitre que le terme est plus employé au Québec. L’expression est même recommandée par l’Office de la langue française au Québec.

À en croire ces définitions, on peut dire que ces quatre expressions évoquent le même véhicule. Ce qui fait que vous ne devriez plus vous poser des questions si vous entendez l’une de ces appellations.

Jet avec ou sans siège : quelle mode d’utilisation vous convient ?

Notez bien que l’utilisation d’un jet ski dépend du modèle dont vous disposez. Vous devriez alors déterminer le style de véhicule qui vous convient en fonction de ce que vous voulez faire. Voici plus de précision concernant l’utilisation du véhicule.

· Le VNM à bras : le jet à bras se conduit en se tenant debout sur le baquet. De plus, vous aurez le choix entre trois styles de conduite à commencer par « freeride » en faisant des figures face aux vagues. Vient ensuite le « freestyle » durant laquelle vous devriez créer vous-même les vagues en roulant sur de l’eau plate. En dernier lieu arrive la « course de vitesse » qui se base uniquement sur une course de vitesse sur un circuit précis.

· Le VNM à selle : de son côté, ce type de véhicule aussi appelé « run » est plus utilisé pour transporter des passagers. Pouvant atteindre jusqu’à 4 sièges, ce type de machine s’oriente plutôt sur le plan familial ou pour les balades groupées. Toutefois, cela ne vous empêchera pas de l’utiliser pour les courses de vitesse ainsi que les rallyes-raids.

 

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut